Skip to content

Attention aux remèdes contre l’acné

Est-on vraiment prêt à tout pour faire disparaitre ses boutons?

Pour nombre d’entre nous, les boutons sont source d’un mal être et impliquent un manque de confiance en soi.

Le Roaccutane® est un remède fréquemment préscrit contre l’acné sévère(nodulo-kystique et conglobata). Son principe actif est l’isotrétinoïne, celui-ci est aussi vendu sous d’autres noms comme Curacné® ou Procuta®…

Qu’est-ce que l’isotrétinoïne? un dérivé de la vitamine A acide utilisé pour le traitement de certaines leucémies.

Les effets indésirables très fréquents (>=10% des cas):

  • anémie;
  • conjonctivite, sécheresse oculaire;
  • augmentation des transaminases (souffrance du foie);
  • sécheresse de la bouche et des lèvres (chéilite);
  • sécheresse des muqueuses, désquamation (peau qui pèle);
  • prurit (démengeaisons);
  • arthralgie (douleurs articulaires), myalgie (douleurs musculaires), douleurs dorsales.

Les effets indésirables fréquents (>= 1% des cas):

  • neutropénie (diminution du taux de globules blancs => risque d’infection accru);
  • céphalées (maux de tête);
  • épistaxis (saignement de nez), sécheresse nasale, rhinopharyngite (rhume);
  • augmentation du cholestérol, augmentation des triglycérides (risque de maladies cardio-vasculaires, pancréatites);
  • augmentation de la glycémie;
  • hématurie (sang dans les urines), protéinurie (protéines dans les urines) témoignant d’une souffrance rénale.

Et aussi alopécie(perte de cheveux), sudation excessive, érythème (rougeurs faciales), troubles de la vue, cicatrices cutanées

Autre effet, l’isotrétinoïne pourrait être à l’origine de troubles de l’humeur, dépressions (suicide).

Sans contester l’efficacité du produit, de nombreuses précautions d’utilisation doivent être respectées. L’utilisation de ce principe actif est incompatible avec une grossesse. Il provoque des malformations congénitales. La préscription de ce médicament s’accompagne de celle d’un contraceptif (stérilet, pilule, …). Le traitment doit avoir été arrêté au minimum un mois avant un début de grossesse du fait de l’élimination lente par l’organisme . Les traitements sont longs et lourds, un bilan sanguin régulier doit être réalisé pour surveiller les effets secondaires. Il est nécessaire de limiter sa consommation d’alcool, d’éviter l’exposition au soleil.

Et surtout avant utilisation, veiller à bien lire et comprendre la notice accompagnant ces remèdes.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

Rss Download Plugin fermer